Domainedespasquiers.com » mobilier » Une chaise de bureau d’occasion

Une chaise de bureau d’occasion

Le marché de la seconde main ou occasion pour le mobilier professionnel de bureau est en constante augmentation. Acheter une chaise de bureau d’occasion ou des meubles (armoire, classeur à dossier, …) est très facile aujourd’hui et souvent plus rentable que de l’acheter neuf. Par contre, pas de stock assuré. 

Les meubles (tables, chaises et fauteuils de direction, armoire, …) sont parfois révisés et reconditionnés avant d’être à nouveau mis en vente. Vous avez donc un mobilier parfairement fonctionnel à moindre coût, parfois avec la livraison gratuite chez vous.

Prenons l’exemple de l’achat d’une chaise de bureau d’occasion. De grandes marques historiques comme Steelcase dominent ce marché. D’autres comme Herman Miller sont connus pour leur confort et leur design. Mais beaucoup de fauteuils de bureau ont aujourd’hui une très bonne ergonomie à un rapport qualité prix intéressant, encore plus en occasion.

Les détails à observer pour un bon choix

Quand on achète du mobilier d’occasion, il faut encore plus de rigueur que quand on achète du mobilier neuf. Il y a quantité de sièges disponibles sur le marché, mais quantité ne veut pas dire qualité. Vérifiez tous les détails et les informations sur le produit, si possible sur place avant l’achat, sinon visuellement avec des photos.

Vérifiez aussi que vous avez les espaces nécessaires pour que le siège puisse bouger et rouler.

Vous n’achèterez pas non plus la même chaise pour une salle de réunion que pour un bureau ou un fauteuil de direction. Donc chaque cas mettra en avant des points à observer légèrement différents.

L’usure

Le matériel de bureau d’occasion est un objet qui a vécu. Vous ne connaissez pas les conditions d’utilisation par l’ancien propriétaire. Etait-ce un maniaque ou une personne qui n’en prenait aucun soin ?

Vérifiez l’usure du tissu, du cuir, de la mousse, des roulettes et des réglages. Vérifiez qu’elle est conforme à l’utilisation et l’âge du produit.

Le plus gros risque est la rupture d’une pièce mécanique qui subit des tensions. Difficile à déceler.

Les roulettes

Les roulettes sont une partie très importante d’une chaise de bureau. Essentielle même. L’appui doit se faire sur toutes les roulettes pour ne pas avoir de déséquilibre.

Il faut généralement 5 roulettes et toutes doivent être parfairement synchrones et pouvoir pivoter à 360 degrés et rouler librement. Certaines sont adaptées aux sols durs (carrelages, parquets) et d’autres aux sols mous (moquette).

Soyez à l’écoute de tous les bruits, aux arrêts, frottements suspects. Ca ne paraît rien sur le moment mais au quotidien, c’est infernal. Les détails sont importants.

Il est toutefois possibles d’acheter des roulettes neuves pour remplacer des roulettes usagées. Donc ne vous arrêtez pas à ça si c’est le seul détail qui cloche sur la chaise.

La mousse

La mousse est aussi un élément important dans l’assise et le dossier. Il ne faut pas qu’elle ait pris la forme de l’ancien propriétaire, qu’elle reprenne sa forme quand on se relève, qu’elle ne soit pas tassée pour rester agréable.

Pour tester, faîtes un appui long et fort sur une partie de la mousse. Observez-la et regardez si elle marque et garde cet appui ou si elle reprend petit à petit sa forme initiale.

La qualité de la mousse est déterminante dans le confort d’un siège ergonomique.

L’assise

L’assise peut être en mousse ou en d’autres matériaux. La chaise Aeron d’Herman Miller a une assise ergonomique, indéformable et particulièrement agréable qui n’est pas en mousse, pour être respirante et ne pas se tasser avec les années.

L’assise du siège doit être réglable en hauteur.

Notre conseil: fiez vous à vos fesses. Elles vous diront si le siège est confortable.

Le dossier

Si pour l’assise, on se fie à ses fesses, pour le dossier, écoutez votre dos.

Vos lombaires sentiront de suite s’il y a un support agréable et suffisant. Là encore les réglages pléthoriques d’une chaise Herman Miller feront la différences mais beaucoup de marques ont copié ces réglages et sont tout aussi confortables pour bien moins cher. Mais quantité ne veut pas dire qualité. Il vaut mieux une quantité de réglages limités mais fonctionnant parfaitement que trop de réglages qui ne tiennent pas leurs positions.

Le dossier idéal du siège doit être réglable en plusieurs endroits du dos, pas uniquement sur l’inclinaison. Les appuis sur les différents points doivent être agréables et sans aucune douleur même en y restant de longues heures ou en appuyant plus fort.

Certains modèles de fauteuil proposent également une position où on peut se reposer sans basculer en arrière

Un dossier ergonomique sera un très gros plus dans votre quotidien.

Les accoudoirs

Les accoudoirs ne sont pas obligatoires. Certains aiment, d’autres non. Ils vous empêcheront pas exemple de glisser la chaise sous la table.

Ils peuvent aussi être très ergonomiques, notamment sur la largeur, la longueur ou les angles, l’inclinaison. Le genre de détails qui changent tout.

Les appuis de vos avant bras doivent être confortables même en les appuyant fortement.

Par contre, ils sont précieux pour se reposer et reposer les muscles des bras et avant bras.

Pour des salles de réunion, où il y aura plusieurs chaises dans des espaces limités, il est préférable de ne pas prendre d’accoudoirs à vos chaises et fauteuils. Ce sera un gain de place non négligeable.

Les réglages en hauteur

Le réglage en hauteur paraît simple mais il faut qu’il soit simple à actionner et solide pour ne pas avoir à continuellement resserer la vis ou se retrouver en bas ou au contraire avoir le verrin qui remonte tout le temps.

Les détails, toujours les détails.

Les coloris

En achetant d’occasion, on a moins le choix des coloris qu’en achetant neuf. On est tributaire des modèles vendus, souvent les couleurs les plus classiques (noir, bleu foncé, blanc, gris). Il sera donc difficile de trouver des coloris exotiques en occasion.

Les coloris seront plus nombreux sur les fauteuils en tissu qu’en cuir.

Matières

Les fauteuils et chaises de direction sont souvent en cuir plutôt qu’en tissu. Chacun aura sa préférence ici. Evitez surtout ce qui peut être plastique trop dur qui pourrait à la longue vous blesser.

Pour le piètement, l’acier est souvent privilégié.

Les bruits

On en a déjà parlé. Chaque bruit suspect vous éloigne de l’achat. C’est aussi simple. Un couinement peut être juste réglé avec un peu d’huile silicone. Par contre, un craquement, un frottement, c’est plus délicat et cela peut être un signe de future rupture d’une pièce mécanique du siège.

Une boutique qui reconditionne les produits corrigent ce genre de défaut avant la vente.

Notre conseil: un doute ? N’achetez pas. 

La table ou le bureau

Le fauteuil est souvent utilisé face à une table de travail. Celle-ci doit être aussi ergonomique (angle des bords, épaisseurs, largeur, …). En cherchant votre chaise, regardez aussi la table.

Chaise de bureau et fauteuil Herman Miller d’occasion

Les chaises de bureau et de direction Herman Miller sont connues pour être très confortables et ergonomiques. Leur seul problème ? Le prix. Au moins 1000€ pour un modèle neuf de base.

Pas de panique. Même si les propriétaires de ces chaises s’en séparent rarement, vous pouvez en trouver de plus en plus souvent sur le marché de l’occasion pour la moitié du prix neuf. Ca reste cher pour une chaise de bureau, mais ça veut bien dire que la qualité est là (et la demande aussi). Si vous vous en lassez, vous trouverez facilement une personne à qui la revendre.

Quand on parle siège ergonomique de la marque Herman Miller, on pense au fauteuil Herman Miller Aeron, un des modèles iconiques de la marque. Il est très recherché, mais vous en trouverez quand même régulièrement sur le marché. Sa qualité est excellente et vous pouvez acheter sans soucis un fauteuil vieux de 10 ans ou plus. Il sera sûrement de meilleure qualité qu’un modèle bas de gamme neuf.

Les chaises de bureau Steelcase (le modèle Think par exemple) sont concurrentes des chaises Herman Miller, également reconnues pour leur ergonomie, moins peut être pour leur design.

Vous trouverez aussi d’autres marques comme Humandscale ou Vitra.

Particulier ou boutique ?

Vous pourrez trouver une chaise de bureau pour votre travail sur des sites d’annonces pour particulier comme leboncoin ou sur des boutiques en ligne. Il y a de grosses différences entre les deux.

Particulier

Un particulier ne reconditionne pas le produit. Il le vend en l’état.

Dans ce cas, vous n’avez souvent aucune garantie sur le produit. Seulement quelques photos et un descriptif. Si le fauteuil n’est pas géographiquement loin de vous, déplacez vous pour le voir et l’essayer. Sinon, il vous faudra faire confiance au vendeur et aux photos.

Boutique en ligne

C’est différent avec une boutique en ligne. Elle reconditionne le mobilier de manière professionnelle. Chaque détail sera revu et corrigé si nécessaire. Le prix peut être un peu plus élevé mais vous avez souvent une garantie qui va avec le produit acheté.

Vous achetez ce fauteuil pour votre travail, pour y passer sûrement plusieurs heures par jour. Ca vaut souvent mieux de payer un peu plus cher pour profiter sans soucis de votre achat.

Comment choisir ?

Pour bien faire ses achats dans l’occasion, ne vous précipitez pas.

En premier, fixez vous sur un modèle précis après avoir analysé différents produits et étudié leurs informations.

Ensuite, cherchez le meilleur prix mais avec toutes les garanties, services et livraison.

Une fois sûr que la boutique est sérieuse ou que l’interlocuteur est de confiance et le modèle en stock, faîtes vous plaisir.

Le stock

En occasion, pas de rupture de stock car le stock dépend du marché, de l’offre de la demande. Ca sera plus facile de trouver des modèles de sièges connus mais il sera plus demandé donc partira rapidement.

Au contraire, certains sièges milieu ou bas de gamme pourront inonder le marché (pas de problèmes de stock) mais vous prenez plus de risques à l’acheter. La quantité  sur le marché dépendra des volumes de vente du neuf. On retrouvera donc plus facilement les best sellers sur le marché de l’occasion (les chaises Think de Steelcase par exemple).

La majorité des modèles en occasion seront noir. Les modèles design partiront plus rapidement.

Donc prenez le stock en compte dans vos calculs. Ca peut retarder votre achat, pas le remettre en cause.

La livraison

Suivant où vous achetez votre chaise de bureau d’occasion, la livraison sera ou pas offerte. Un siège de bureau est un objet encombrant et le prix de la livraison peut rapidement grimper. Faîtes attention à ce point pour ne pas saler la note.

Sur Internet, beaucoup de boutiques proposent la livraison gratuite. Profitez-en !

Promo

Tout comme le neuf, l’occasion est souvent en promo. Une fois les modèles sélectionnés, mettez vous des alertes pour ne pas rater les meilleurs sièges de bureau que vous convoitez. N’oubliez pas la livraison gratuite.

En conclusion, acheter une chaise de bureau d’occasion peut être une très bonne affaire en respectant quelques règles. Vous pourrez ainsi acquérir du mobilier comme neuf, de bien meilleure qualité, qui durera encore longtemps. Le stock sur le marché des modèles les plus demandés sera limité. Si vous savez précisément le fauteuil que vous voulez acheter, que vous le dénichez et qu’il correspond à vos attentes, n’attendez pas pour le prendre.

Découvrez notre article sur le mobilier de collectivité.

Crédits : Photo by Laura Davidson on Unsplash